Henri POUILLOT
Guerre d’Algérie, Colonialisme...
Descriptif du site
Lire la suite ...
Hamed, Sale fils de Français
JPEG - 6.2 Mo

Ce livre fut édité par les "Editions du Menhir" en 2014. La 4ème de couverture

Ce livre, j’ai voulu l’écrire à partir d’une série de rencontres qui m’ont perturbé.

Témoin de la Guerre d’Algérie, je me suis déjà beaucoup exprimé publiquement pour dire l’horreur que j’y ai vécue et les traumatismes (...)

Lire la suite ...
Appel des 171 : Nous demandons la vérité sur l’assassinat de Maurice Audin

Le 11 juin 1957, Maurice Audin, jeune professeur de mathématiques à Alger et membre du parti communiste algérien, est arrêté par les parachutistes commandés par le général Massu chargé par les autorités françaises du maintien de l’ordre dans la ville. Emprisonné et torturé, il n’est jamais réapparu. Quand, (...)

Ce site personnel doit être aussi le vôtre, il est conçu pour servir de références, de documentations...
Votre avis m’intéresse. N’hésitez donc pas à m’interpeller.

Né en 1938 en Sologne (Loiret) - Ingénieur Retraité
Appelé, pendant la Guerre d’Algérie
Affecté de juin 1961 à mars 1962 à la Villa Susini à Alger
Témoin de la Torture - Auteur de 2 livres témoignages sur cette période.
Auteur d’un livre fiction "Hamed, Sale fils de Français", parti d’un fait concret, dramatique.
Militant des droits de l’homme, antiraciste et anticolonialiste.

Mes témoignages / mon combat / mes actions / mes espoirs


- Un témoignage sur la torture pendant la Guerre d’Algérie

- Apporter ma contribution au travail de mémoire nécessaire sur une triste période de notre histoire et ses conséquences encore aujourd’hui.

- Participer au débat d’idées permettant le développement des actions nécessaires pour condamner la pratique de la torture, le colonialisme, les crimes contre l’humanité...

- Dénoncer le révisionnisme colonial aujourd’hui autour de la Guerre d’Algérie, la résurgence des idées selon lesquelles le colonialisme aurait pu être positif et de l’activisme de l’OAS soutenu par la connivence d’une partie de la droite à ces thèses extrémistes et xénophobes. en particulier la mise en cause des valeurs républicaines de la France à l’occasion des "honneurs" rendus aux activistes de l’OAS.
- Fédérer les actions pouvant aller dans ce sens.

La Villa SUSINI, un lieu Symbolique, d’un lourd passé

C’est dans cette Villa, à Alger, que je me suis retrouvé à effectuer la fin de mon service militaire, pendant la Guerre d’Algérie, de juin 1961 à mars 1962.
Ce lieu fut utilisé, pendant les 8 années de cette guerre, sans interruption, comme centre de torture.

La Villa Susini à Alger

Ces photos ont été prises au même endroit... dans le parc de la Villa Susini d’Alger, la première en 1961, la seconde en décembre 2001. Entre ces 40 années d’écart, l’homme a changé, les arbres ont poussé, mais la vue sur le port d’Alger est toujours aussi belle.

Des Espoirs


- Un traité d’amitié entre les peuples Algérien et Français sur des bases claires et réciproques du respect des droits de l’homme comme fil rouge.
- Une place retrouvée pour que la France puisse de nouveau revendiquer de porter le drapeau du pays des droits de l’homme.
















Article mis en ligne le 1er juin 2016
Rubrique : Toulon (83)

Cette chapelle est située à l’extrémité du Cap Brun sur le territoire de la ville de Toulon. Inaugurée le 26 avril 1975 par Mgr Gilles Barthe, évêque de Fréjus-Toulon, elle est surmontée d’une statue de la Vierge précédemment située sur le Cap Falcon à Oran et est dédiée à tous les Pieds-Noirs enterrés au (...)

Article mis en ligne le 1er juin 2016
Rubrique : Ajaccio (20)

La chapelle

Ces 2 plaques "honorent" les criminels de l’OAS jugés et fusillés pour leur action.

Article mis en ligne le 1er juin 2016
Rubrique : Hyères (83)

Ce rond point a été inauguré le 9 Novembre 2012

et en présence de l’Adimad-OAS

Article mis en ligne le 1er juin 2016
Rubrique : Hyères (83)

Le 16 Octobre 2012 une plaque a été apposée

en souvenir des habitants de HYERES ayant accueilli en 1962 des réfugiés d’Algérie

Toujours sous l’égide de l’Adimad-OAS

Article mis en ligne le 2 juin 2016
Rubrique : Ajaccio (20)

La Stèle des Morts Corses en Algérie

C’est devant cette stèle que des responsables de l’Adimad-OAS viennent poser

Jean BILLO, Jean-Pierre PAPADACCI, LEONARDI

Article mis en ligne le 2 juin 2016
Rubrique : Saint Raphaël (83)

La stèle qui désigne l’esplanade

Avec un rappel du passé du Bachaga BOUALEM

et une plaque des disparus

Article mis en ligne le 3 juin 2016
dernière modification le 2 juin 2016
Rubrique : Nouméa (98)

La tombe de Jean BRUNE, au cimetière de Paita

Jean Brune né en 1912 à Aïn Bessem (Algérie) , mort en 1973 à Nouméa (Nouvelle-Calédonie), est un écrivain et journaliste français. Il fut un ardent partisan de l’Algérie Française.

Après la seconde Guerre Mondiale Il vit que la montée des nationalistes (...)

Article mis en ligne le 3 juin 2016
dernière modification le 2 juin 2016
Rubrique : Nouméa (98)

Je n’ai pas d’autres informations.

Article mis en ligne le 6 juin 2016
dernière modification le 5 juin 2016
Rubrique : Théoule sur Mer (06)

Cette stèle fut inaugurée le 1er novembre 2002, avec le discours de Jean-François Collin Président de l’Adimad-OAS

Voici le compte rendu de cette inauguration

Plus de 1.500 personnes on assisté à cet événement, dans un profond recueillement, dont, entre autres, le colonel Charles Lacheroy, le commandant Pierre Guillaume, Pierre Sidos et devant plus de vingt drapeaux d’associations patriotiques et une profusion (...)

Article mis en ligne le 16 juin 2016
Rubrique : Réactions politiques

Un article du journal "Le Parisien" du 16 juin 2016 est intéressant.

"On en sortira... ", lâche un ami du président. Qui complète aussitôt, lugubre, "... les pieds devant". Dans les coulisses du pouvoir, la fuite en avant dans la fermeté, décidée par François Hollande et Manuel Valls après les violences dans le cortège parisien mardi, donne des sueurs froides. Au point (...)

Article mis en ligne le 16 juin 2016
dernière modification le 22 juin 2016
Rubrique : Editos

La méthode Coué ?

Il y a quelques dizaines d’années, on avait eu droit à la formule : "Les Français sont des veaux". Aujourd’hui, avec cette formule "en France,ça va mieux", c’est à ce demander si une très grande majorité de nos compatriotes ne sont pas de fieffés imbéciles pour ne pas se rendre compte (...)

Article mis en ligne le 22 juin 2016
dernière modification le 26 juin 2016
Rubrique : Torture - Viols

Je viens de découvrir avec stupeur ce sondage relatif à la torture, en France, diffusé par l’ACAT :

36% des sondés acceptent le recours à la torture dans des circonstances exceptionnelles, contre 25% en 2000.

54% de Français acceptent qu’une personne suspectée d’avoir posé une bombe prête à (...)

Article mis en ligne le 25 juin 2016
Rubrique : Guerre d’Algérie

Cette inauguration fut réalisée le 11 juin 2016, le lendemain aurait été le 59ème anniversaire de son arrestation chez son ami Maurice Audin

Hommage de Charles Silvestre

La ville d’Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) a mis à l’honneur Henri Alleg le journaliste auteur de La Question , militant communiste et anticolonialiste. Samedi 11 juin était inauguré en plein cœur de la cité un passage baptisé à son nom dans le cadre de la (...)

Article mis en ligne le 26 juin 2016
Rubrique : Les Harkis

Article du "Bien Public" du 26 juin 2016. En 1965 ce journal proposait un reportage sur ce sujet.

1965 : Is-sur-Tille, terre d’accueil pour les familles de harkis !!!
En octobre 1965, cela fait dix-huit mois que seize familles de harkis vivent à Is-sur-Tille.

"En février 1964, vingt-cinq familles de harkis – au total cent trente personnes – s’installaient au camp de la Forêt, route de Selongey, sur un terrain mis à la disposition du ministère des Rapatriés par la municipalité d’Is-sur-Tille", apprend-on à la lecture d’un article paru dans le journal Le Bien (...)

Article mis en ligne le 26 juin 2016
dernière modification le 1er août 2016
Rubrique : Editos

Depuis 2012, on assiste, dans le monde du "’Hollandisme", à une démonstration de la pratique de la démocratie.

Le slogan pour l’élection, c’était "Le changement, c’est maintenant !". Il était même question de mener la guerre contre l’ennemi "finances" !!!

Il est vrai que, sur un certain nombre de points, (...)

Article de El Watan du 26 Juin 2016
Article mis en ligne le 26 juin 2016
dernière modification le 3 juillet 2016
Rubrique : Regard sur l’Algérie Aujourd’hui

Le directeur de la chaîne de télévision KBC, du groupe El Khabar et de la société de production NessProd, Mehdi Benaissa, le responsable de la production de l’émission "Nass stah", Ryad Hartouf, et Mounia Nedjai, directrice au ministère de la Culture ayant signé les autorisations de tournage, ont été placés hier sous mandat de dépôt par le tribunal de Sidi M’hamed.

Le président du conseil d’administration de KBC, Zahreddine Smati, et une comptable travaillant pour le même groupe ont été relâchés après avoir été entendus en tant que témoins, selon des sources proches des concernés.

Le directeur de KBC, déjà entendu comme témoin dans l’affaire du studio mis sous (...)

Article mis en ligne le 1er août 2016
dernière modification le 12 août 2016
Rubrique : Editos

Avant de réagir, j’ai souhaité attendre quelques jours de recul, que la folie de réactions, souvent irresponsables, se calme un peu. Le 27 décembre 2015 j’étais déjà intervenu en interpellant François Hollande (voir mon site) pour dire l’irresponsabilité des "leçons" tirées des attentats de novembre 2015. (...)

Article mis en ligne le 11 août 2016
dernière modification le 12 août 2016
Rubrique : Viols

Kheira Garne vient de décéder
Un article remarquable de El Watan du 10 Aout 2016 signé Mustapha Benfodil

De son vivant, elle n’aura connu ni honneurs, ni reconnaissance officielle, ni attestation, ni pension. Elle, c’est Kheira Garne, un nom qui ne vous dit peut-être rien. Et pourtant ! A l’instar de Louisette Ighilahriz, Kheira Garne est de ces voix qui ont eu le courage de révéler au grand jour, à (...)

Article mis en ligne le 12 août 2016
dernière modification le 17 août 2016
Rubrique : Editos

Depuis quelques années, avec une accélération depuis quelques mois on assiste à une remise en cause, de fait, d’un des principes fondamentaux de notre République : la laïcité.

Que ce soit le Conseil français du culte musulman, fondé en 2003 par le ministre de l’Intérieur Nicolas Sarkozy, sur une idée de (...)

Article mis en ligne le 12 août 2016
Rubrique : Viols

Pour moi, Kheira restera un symbole.

En décembre 2001, j’étais à Alger pour enregistrer mon témoignage qui allait être diffusé dans l’émission "Envoyé Spécial" sur France 2 le 7 février 2002 sur le thème des viols pendant la Guerre d’indépendance de l’Algérie. A cette occasion un tabou allait être levé sur l’importance les conséquences de ces (...)

Article mis en ligne le 16 septembre 2016
Rubrique : Réactions politiques

Article paru dans l’Humanité du 5 septembre 2016, par Henri Pena-Ruiz philosophe et écrivain, auteur du Dictionnaire amoureux de la laïcité (Plon)

La critique de l’islamisme politique et de ses crimes est juste, et nécessaire. Mais pas au nom d’un christianisme absous de ses violences millénaires par une mémoire sélective. Amnésique, l’extrême droite se situe dans la logique du choc des civilisations chère à Samuel Huntington. Elle affirme que les (...)


Le Hollandisme et la laïcité.

Depuis quelques années, avec une accélération depuis quelques mois on assiste à une remise en cause, de fait, d’un des principes fondamentaux de notre République : la laïcité.

Que ce soit le Conseil français du culte musulman, fondé en 2003 par le ministre de l’Intérieur Nicolas Sarkozy, sur une idée de son prédécesseur… Jean-Pierre Chevènement, ou la Fondation des œuvres de l’islam de France – voulue par le premier ministre Dominique de Villepin en 2005 - et que le président Hollande veut réveiller aujourd’hui – ces organismes sont vécus comme des corps étrangers par la plupart des musulmans français. Et cela est tout à fait logique. Les principes définis en 1905 de la séparation de l’état et des religions devraient rester les fondements républicains régissant les rapports entres les questions religieuses et le domaine public.

Avec Dominique de Villepin, puis Nicolas Sarkozy et maintenant le hollandisme on peut constater une dérive inquiétante, évocatrice de l’ère coloniale :
-  En octobre 1997 au Congrès de Villepinte. Lionel Jospin et Jean-Pierre Chevènement font de "la sécurité" une priorité. Le député RPR Patrick Devedjian se félicite d’une "grande victoire idéologique de la droite".
-  En 2003 Nicolas Sarkozy constitue e "Conseil français du culte musulman"
-  Aujourd’hui, Manuel Valls veut un "islam de France", "reconstruire l’islam de France" et François Hollande veut relancer, initiative de Jean-Pierre Chevènement une "Fondation des œuvres de l’islam de France (FOIF)".
-  Lors de l’assassinat odieux du père Hamel, François Hollande déclare que la République est profanée. Cette expression n’a pas été lancée au hasard, elle a été murement réfléchie : ce parallèle entre la République et une religion est très lourde de sens.

Que le pouvoir actuel pressente Jean-Pierre Chevènement pour diriger cette "fondation" n’est pas innocente. Un rappel non exhaustif sur son passé est intéressant lui qui est peut-être le principal entrepreneur de morale raciste républicaine du demi-siècle passé. Celui qui débuta dans un groupuscule d’énarques élitistes et pro-Algérie française (Patrie et Progrès) avant d’incarner, entre 1997 et 2002, la fameuse "réconciliation de la gauche avec la sécurité". Celui qui popularisa le terme de "sauvageons" et organisa la mise en spectacle apocalyptique et ininterrompue de "l’insécurité" sur la scène politique pendant presque cinq ans de ministère de l’Intérieur (et de ce fait prépara le triomphe de Jean-Marie Le Pen le 21 avril 2002). Celui qui à l’époque fédéra pour sa campagne présidentielle des gens comme : Paul Marie Couteaux et Florian Philipot (passés depuis chez Marine Le Pen), Max Gallo (passé chez Sarkozy) sans oublier Natacha Polony, un certain Michel Houellebecq et un certain Eric Zemmour. Oui tous ces gens ont soutenu publiquement sa candidature. Tout comme un certain Alain Soral, qui a eu ces mots : "Chevènement pour mon parcours personnel est une sorte de sas. Je n’aurais jamais pu me rapprocher du FN directement".

Et ce politicien est aussi celui qui a inauguré, le 29 mai 2009, à Belfort une "Rue du Colonel Jeanpierre", honorant en même temps la Légion étrangère pendant la Guerre de Libération de l’Algérie. Cette Légion Etrangère et son Chef qui ont tant fait pour "casser du bougnoule", massacrer des dizaines de milliers de FSNA (Français de Souche Nord Africaine) ou FMA (Français musulmans d’Algérie). Pourtant il écrivait : dans son livre "Le courage de décider", publié en janvier 2002, 23 : "Mon poste dans le Bled, à un endroit dénommé Aïn Cheurfa, entre Saint-Denis du Sig et Sidi Bel-Abbès, était un petit poste militaire totalement isolé. On y avait mis quatre soldats européens et quatre soldats "musulmans". Le lendemain du cessez le feu, revenu à Saint-Denis du Sig, je découvris au petit matin les cadavres de plusieurs de mes moghaznis sauvagement assassinés. Le temps d’évacuer les survivants et les familles dans un indescriptible désordre, la Légion, venue de Sidi Bel Abbes, entreprit de "rétablir l’ordre". Le carnage, au total, fit cent trente morts et des centaines de blessés."

Non, Jean-Pierre Chevènement n’est certainement pas l’homme le mieux placé pour être l’interlocuteur des responsables musulmans en France et il est inconcevable qu’un Gouvernement de la France donne des leçons aux responsables d’une religion (l’Islam en l’occurrence) et interviennent dans un tel domaine : c’est aux musulmans et à eux seuls de décider du fonctionnement, de l’organisation de leur religion.

PS : Deux jours après avoir publié cet article ici, Manuel Valls et Jean-Pierre Chevènement se déclarent favorables aux arrêtés d’interdiction du burkini !!!
C’est la confirmation de la volonté de la libération de l’islamophobie, quelle honte !!

Commentaires des visiteurs du site

0 | 5 | 10 | 15

Historique de la Villa Susini
Très difficile de comprendre la chronologie de la presence des differentes personnalites dans ce (...)

Utilisation du Gaz sarin pendant la Guerre d’Algérie
J’ai vu de mes yeux 17 cobattants algeriens gazes par les soldats fra cais alors que j’avais (...)

Algérie, Mémoires meurtries
Bonjour Monsieur Djoudi Attoumi Avec beaucoup de retard , je voudrais vous dire que l’EPCA, (...)

Historique de la Villa Susini
Merci pour toutes ces informations. Et heureuse d’apprendre le témoignage de ma cousine Maya (...)

Rencontre avec Louisette
Je ne suis pas historien, et même si je maîtrise quelque peu l’histoire de la Guerre de Libération (...)



puce

RSS

2002-2016 © Henri POUILLOT - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.79.26