Henri POUILLOT
Guerre d’Algérie, Colonialisme...
Descriptif du site
Narbonne (11)

La Stèle

L’hommage de Narbonne à l’OAS

L’hommage rendu dans cette ville de Narbonne est parmi les plus anciens réalisé avec cette "nostalgie" de l’Algérie Française. Cette stèle se situe dans le Cimetière de la Cité, dans l’allée centrale, encastrée au milieu des autres monuments funéraires. Avec son mât, elle symbolise la référence à toutes les religions.

Cette stèle fut réalisée en 1969, et inaugurée le 30 mai 1970 (ils n’ont pas osé le faire un 13 mai pour commémorer celui de 1958), et déjà là, c’était le Général Edmond JOUHAUD, (ce putschiste qui tenta de renverser la République) qui l’inaugura, avec la complicité du Maire Françis VALS (SFIO).

A la différence des stèles plus récentes, il n’y a que la référence à "l’Algérie Française". Même Jouhaud n’est pas mentionné en tant qu’ancien de l’OAS, bien que, à cette époque, il restait l’une des figures emblématiques de cette organisation terroriste.
Détails de cette stèle : les 3 faces



Ces 2 plaques ont été rajoutées après la construction de la Stèle, sur la face la moins visible du public fréquentant le Cimetière.

Le rappel de cette inauguration par le Général putschiste Jouhaud montre l’inspiration "Algérie Française" et la seconde plaque se veut une récupération des Supplétifs à cette cause coloniale.

Les articles de cette rubrique

Elle fut construite dès 1969, mais dès le départ, l’association Algérie Française / OAS était le fil conducteur
Lire l'article ...
Article mis en ligne le 24 juin 2010

Les derniers articles



puce

RSS

2002-2017 © Henri POUILLOT - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.79.26