Henri POUILLOT
Guerre d’Algérie, Colonialisme...
Descriptif du site
Belfort (90)

La Rue "Lieutenant-Colonel Jeanpierre"


Depuis le 29 mai 2009 à Belfort, une rue du Parc à Ballons porte désormais le nom de Lieutenant-Colonel Pierre JEANPIERRE, du nom de cet ancien officier supérieur de la Légion étrangère, mort en 1958 en Algérie.
Inauguration de la Rue

Voici l’article de l’Est Républicain daté du 30 Mai 2009


"En lui, Belfort honore un de ses meilleurs fils, un officier brillant, un meneur d’hommes tout à fait exceptionnel" a déclaré le sénateur Jean-Pierre Chevènement en rendant hommage à l’hôtel de ville au lieutenant-colonel Pierre JEANPIERRE, dont une rue du Parc à Ballons porte désormais le nom depuis hier.

L’engagement en avait été pris en 2002 par l’ancien maire de Belfort lui-même, lors de l’inauguration d’une plaque apposée sur la maison natale de cet officier belfortain sorti du rang, puisqu’il débuta sa carrière en 1930 comme deuxième classe au 135e RI.

Sous-officier en 1932, officier en 1935, il est affecté à la Légion étrangère en 1937. Il participe aux combats du Levant en 1941 avec le 6e REI, puis adhère à la Résistance en 1942 avant d’être arrêté en janvier 1944 et déporté au camp de Mauthausen-Dora.

En 1948, il est affecté en Indochine au 1er bataillon étranger de parachutistes. Après l’opération de Suez, c’est la guerre d’Algérie. Il prend le commandement du 1er régiment étranger de parachutistes en mars 1957.
Le 29 mai 1958, il trouve la mort en survolant en hélicoptère le djebel Merméra où son régiment était accroché.

"Il avait l’étoffe d’un héros, il est mort en héros" a souligné Jean-Pierre Chevènement.

Auparavant, au square du Souvenir, en présence des adjoints Bruno Kern et Robert Belot, le président de l’amicale des anciens de la Légion étrangère Jean-Pierre Robert a salué "un homme au parcours de patriote et de militaire professionnel exemplaire".

Puis après avoir dévoilé la plaque au Parc à Ballons, les bérets verts ont entonné leur chant en mémoire de leur frère d’armes.

L’Article du Journal de Belfort "l’Alsace.fr"


En présence de plusieurs adjoints et élus de la municipalité de Belfort ainsi que d’Ingrid Charton, veuve du colonel Charton, commandant de la Légion étrangère, Jean-Pierre Robert président de l’amicale des anciens légionnaires de Belfort a dévoilé vendredi matin la plaque de la rue Pierre Jeanpierre, lieutenant-colonel de la Légion étrangère, mort pour la France en 1958. Cette cérémonie qui a rassemblé une trentaine d’anciens légionnaires autour de leurs drapeaux a débuté par une cérémonie de dépôt de gerbe au Square du souvenir. Les anciens de la Légion ont honoré pour l’occasion la mémoire du belfortain Pierre Jeanpierre. Celui-ci, engagé dans la Légion étrangère, en devient officier en 1937..... dont il devient commandant du 1er régiment étranger de parachutistes en 1957. Il est décédé le 29 mai 1958 alors qu’il survolait en hélicoptère la zone d’un accrochage à Guelma en Afrique du nord.
La photo est de Hervé Haustete

Les articles de cette rubrique

Un article de Elisabeth BECKER dans l’Est Républicain du 15 juin 2013
Lire l'article ...
Article mis en ligne le 15 juin 2013
par Henri POUILLOT
Le 17 décembre 2011, sous couvert de l’Association France-Algérie, il organisa un colloque à l’Assemblée Nationale sur le thème de l’Algérie et la (...)
Lire l'article ...
Article mis en ligne le 19 décembre 2011
par Henri POUILLOT
Jean-Pierre Chevènement s’est rendu en Algérie, en septembre 2010, ses propos sont inqualifiables.
Lire l'article ...
Article mis en ligne le 3 octobre 2010
par Henri POUILLOT


puce

RSS

2002-2017 © Henri POUILLOT - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.79.26