Henri POUILLOT
Guerre d’Algérie, Colonialisme...
Descriptif du site
Le 5 Juillet 1962 à ORAN

Un autre massacre après le cessez-le-feu

C’est le jour prévu pour fêter l’indépendance de l’Algérie que le drame s’est produit à Oran
Depuis le cessez-le-feu, l’OAS qui ne l’acceptait pas, ne cessait pas les provocations.
Ce jour là, pour fêter cette date qui deviendra historique, une foule se retrouve Place d’Armes (Place Foch).
Une certaine incertitude demeure sur l’origine des coups de feu, qui, là aussi, déclencha un massacre. Il semble cependant que ce soient (similitude avec le 8 mai 1945 à Sétif ? ) les scouts musulmans qui étaient visés. Seuls quelques nostalgiques de l’OAS soutiennent que ce serait un militaire algérien qui (par joie ?) aurait tiré le premier, une rumeur instantanée a cependant fusé : "l’OAS, c’est l’OAS qui nous tire dessus".
On parle de plusieurs centaines de morts et disparus. Le climat entretenu par les commandos OAS depuis le 19 mars (attentats, ratonnades...) avait constitué le terreau propice pour qu’une étincelle comme celle-ci ne provoque une énorme explosion de représailles.

Les articles de cette rubrique

Un article de El Watan du 3 mars 2013 de Tegguer Kaddour
Lire l'article ...
Article mis en ligne le 3 mars 2013
par Henri POUILLOT
Un article paru le 16 janvier 2011 dans le Journal algérien Liberté, signé de M. Seghier.Comment s’étonner que de tels actes orchestré par l’OAS, avec (...)
Lire l'article ...
Article mis en ligne le 17 janvier 2011

Les derniers articles

Commémoration à Oran : 27 février 2013
Publié le 3 mars 2013
par Henri POUILLOT
Le 14 janvier 1962
Publié le 17 janvier 2011


puce

RSS

2002-2017 © Henri POUILLOT - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.79.26