Henri POUILLOT
Guerre d’Algérie, Colonialisme...
Descriptif du site
La Direction de la Région PACA et l’OAS
Article mis en ligne le 22 juin 2010
dernière modification le 5 novembre 2010
Imprimer logo imprimer

Invitation publiée sur le Site ADIMAD -OAS

1er Courrier à Michel Vauzelle le 10 février 2007

Suite à cette invitation envoyée par le Président de la Région PACA à l’ADIMAD-OAS j’ai décidé de lui envoyer ce courrier.

Texte de la première lettre

Je suis un témoin de la Guerre d’Algérie, y ayant acquis une conscience d’anticolonialiste. Depuis quelques années, j’ai beaucoup témoigné, en particulier sur les questions de la torture pendant cette guerre, puisque, appelé, je me suis trouvé affecté à la Villa Susini à Alger pendant les derniers mois de cette tragédie. J’ai vu également les pratiques de l’OAS, me trouvant deux fois très directement menacé dans ma vie, ou pour le moins mon intégrité physique, à l’occasion d’opérations des tueurs de cette organisation. Alors quand je découvre, sur le site ADIMAD-OAS, cette invitation (copie jointe) faite par le Président de Région PACA à cette association à l’attention de son président, je suis stupéfait. En effet le président de cette association n’est autre que Jean-François Collin qui, tout jeune sous-lieutenant du groupement des commandos parachutistes a participé à la prise du Palais d’Eté d’Alger au soir du 22 avril 1961. Il est présenté dans le livre très documenté sur l’OAS de Georges Fleury (Histoire secrète de l’OAS) comme l’un des membres du commando qui tenta par deux fois d’assassiner Yves le Tac, ce gaulliste, résistant de la première heure, sur son lit d’hôpital du Val de Grâce à Paris. Il a été également élu conseiller municipal du Front National à Hyères (83). Je dois compléter que l’ADIMAD-OAS c’est l’Amicale pour la Défense des Intérêts Moraux et Matériels des Anciens Détenus et Exilés politique de l’Algérie Française. Son président annonce 928 membres dont 756 anciens détenus.
Dans mon site que je viens de créer, (moins d’un mois d’ouverture, le second après celui de la LDH de Toulon sur ces questions) avec déjà 500 visites, je démontre l’activisme de ces nostalgiques de l’OAS et ses liens structurels avec l’extrême droite ainsi que les connivences avec l’UMP.
Je te joins la lettre envoyée à François Hollande (qui figure sur mon site) le 18 septembre dernier, restée sans réponse où je posais les questions de la relation entre la Fédération des Bouches du Rhône et l’OAS. Cette invitation semble bien une confirmation de cette connivence. J’espère que tu pourras rapidement me le démentir.

Voici la réponse du Médiateur datée du 6 mars 07

Monsieur,

Nous avons pris connaissance de votre courrier très explicite du 10 février dernier.

Nos services ne peuvent avoir une connaissance approfondie des ramifications, ni des itinéraires de chaque association présente sur notre territoire.

Mais il est évident que nous tiendrons grandement compte des informations que vous nous avez communiquées.

Je vous prie d’agréer, Monsieur, l’expression de mes salutations distinguées.

Quel aveu !

Si ce n’est pas de l’électoralisme, n’est-ce pas un reniement aux valeurs républicaines ?...

Seconde Intervention du 9 Avril 2008


Sur le site ADIMAD-OAS figure cette copie de l’invitation adressée le 7 novembre 2007 à Jean-François Collin, le président de cette association à venir discuter pour lui octroyer une subvention. Cette invitation émane des "élus de la majorité régionale, signée de Andrée ALBERELLI".

Je viens donc de faire une seconde lettre datée du 9 avril 2008 au Président de la Région pour lui faire part de mon écœurement.

Voici le contenu de la lettre, dès que j’aurai une réponse je la publierai.

A Michel VAUZELLE, Prédident de PACA

Cher Camarade,
L’an dernier, j’étais intervenu auprès de toi, pour te faire part de ma surprise que l’Association ADIMAD-OAS soit invitée aux vœux de la Région. La réponse reçue était pour le moins insatisfaisante.

Cette année, je viens de découvrir récemment la copie de la lettre de convocation de cette association faite par Andrée Alberelli au nom des "élus de majorité régionale" en vue "d’écouter vos besoins ou plus concrètement réceptionner vos dossiers de demande de subvention".

Quand on sait l’activité de cette association qui revendique que 756 de ses adhérents ont été condamnés pour leurs activités séditieuses, fascistes, racistes, criminelles au sein de l’OAS,

Quand on connait le passé du président de cette association, Jean- François Collin : sous le nom de code Valentin, il est l’un des membres du commando qui tenta par deux fois d’assassiner sur son lit de l’Hôpital du Val de Grace le résistant Yves Le Tac. Cet ancien sous-lieutenant du groupement des parachutistes avait participé à la prise du Palais d’Eté au soir du 21 avril 1961 (le début de ce putsch qui tenta de renverser la République), avant d’intégrer, le Maquis de l’Ouarsenis, cette organisation militaire de l’OAS dont l’objectif était de rééditer un nouveau putsch après l’échec de celui d’avril 1961,

Cette démarche est plus que choquante.

Cette association qui fait l’apologie du crime, du racisme… (il suffit de se rendre sur son site internet pour s’en rendre compte) pourrait bénéficier d’une subvention de la Région ? Je pensais que l’alerte donnée l’an dernier, avec les informations délivrées par mon site internet aurait permis à la Région, qui revendique une orientation de gauche, de faire preuve de plus de discernement. Je te propose de consulter le chapitre relatif à l’OAS aujourd’hui pour dissiper toute ambiguïté sur la nature de cette association et les dangers qu’elle fait courir aux valeurs de la République.

En attendant, je te prie d’agréer mes plus cordiales salutations, malgré l’écœurement que m’a provoqué cette démarche incompréhensible.

P.S. :

Réponse

Si je reçois une réaction, je la publierai aussitôt, je crains qu’elle ne parvienne toujours pas !!!

Forum
Répondre à cet article


puce

RSS

2002-2017 © Henri POUILLOT - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.79.26