Henri POUILLOT
Guerre d’Algérie, Colonialisme...
Descriptif du site
Reportage de la Dépêche du Midi du 7 juillet...
Commémoration du 5 juillet 2018 au Passage d’Agen

Reportage de la Dépêche du Midi du 7 juillet 2018 :
" Une commémoration dans la dignité"

Article mis en ligne le 8 juillet 2018

par Henri POUILLOT
Imprimer logo imprimer

C’est ce jeudi 5 juillet que s’est tenue la commémoration du massacre du 5 juillet 1962 à Oran (Algérie) devant la stèle érigée par la municipalité passageoise à la mémoire des militaires et des civils tombés en Afrique du Nord, derrière l’ église St Joseph (Face à la mairie) du Passage d’ Agen.
Mme Rodier présidente et Pierre Garrigou, secrétaire, de l’ Association des pieds Noirs du 47 (APN 47) avaient appelé à commémorer plus particulièrement le massacre qui s’y tint alors, en célébrant à l’église St Joseph une cérémonie religieuse en l’honneur de ces disparus.
Le maire Francis Garcia et son adjointe Maïté Fouquet accueillaient ensuite l’ association et tous les sympathisants devant la stèle. Dans son discours Pierre Garrigou a rappellé que « 30 000 soldats du contingent sont morts pour que l’ Algérie reste française et que plus de 150 000 civils tant musulmans qu’européens y périrent dans d’atroces conditions. 8 00 personnes furent assassinées dans cette seule journée, par une foule chauffée à blanc qui déferla dans les rues sous le regard figé d’une troupe consignée dans ses casernes »...
Concluant que « tous ces pauvres gens, « arrétés, envoyés dans des camps, fusillés ou décapités lors de ces tristes évènements ne demandaient qu’à rester vivre sur leur terre natale ».
Après le dépot de gerbes par l’édile et la présidente de l’association, un sympathique et convivial pot était offert en mairie.

Forum
Répondre à cet article


puce

RSS

2002-2018 © Henri POUILLOT - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.79.26