Henri POUILLOT
Guerre d’Algérie, Colonialisme...
Descriptif du site
Le 3ème procès avec le Général Schmitt
Article mis en ligne le 20 novembre 2016
dernière modification le 4 décembre 2016

par Henri POUILLOT
Imprimer logo imprimer

Le 6 Septembre 2014, je remettais au Général Pierre De Villiers (Chef d’État Major des Armées), une lettre ouverte pour demander quels étaient les documents et témoignages concordants permettant d’affirmer que Maurice Audin ne s’était pas évadé, mais était mort en détention.

Cette lettre ouverte http://henri-pouillot.fr/spip.php?a... reproduite dans le Journal des Combattants, (journal que je ne connaissais pas) fut le prétexte pour le Général Schmitt de m’intenter un 3ème procès pour diffamation parce que je m’interrogeais sur le fait qu’il était difficilement concevable qu’il ne connaisse pas la vérité relative à la disparition de Maurice Audin.

Ce procès se déroulait à Marseille. J’ai été condamné en première instance et en appel.
J’ai donc décidé de faire appel. En effet je suis surpris que dans les attendus de ces jugements l’argumentation du Général a été totalement reprise, par contre, l’argumentation que j’avais apportée, à partir des livres publiés par le Général, n’apparaissent pratiquement pas, pas plus que les arguments apportés par l’historien Gilles Manceron.En appel, j’ai été de nouveau condamné : incompréhensible !!! pour moi...

Ces procès, à l’heure actuelle, me coûtent près de 8.000 €

J’ai donc décidé d’aller en cassation, ce procès devrait se dérouler à Paris, en 2017.

Je donnerai la date, dès que je la connaîtrai

Forum
Répondre à cet article


puce

RSS

2002-2017 © Henri POUILLOT - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.79.26