Henri POUILLOT
Guerre d’Algérie, Colonialisme...
Descriptif du site
Commémoration du 5 décembre 2014

Article paru sur le site "Nous autres à La Londe"

Article mis en ligne le 20 décembre 2014

par Henri POUILLOT
Imprimer logo imprimer

Journée nationale des Rapatriés : le 5 décembre

Cette journée a succédé dans notre commune à plusieurs journées dramatiques à cause des inondations qui ont coûté la vie à 4 personnes dont une petite fille de 8 ans non retrouvée malgré les nombreuses recherches.

Bien que sous la pluie nous nous sommes retrouvés à 9 heures dans notre église de La Londe à la demande de notre association pour ne pas oublier les souffrances mais surtout les personnes décédées restées sur cette terre natale qu’ils ont tant aimée et qui était autrefois la France ! Sans oublier les militaires et Harkis qui ont donné leur vie pour leur pays et parfois dans des conditions horribles. Nous ne les oublions pas. Le père Carlos, curé de notre village, a fait un beau sermon sur la nécessité d’honorer les morts.

A 10h30 nous nous sommes retrouvés au cimetière, où là, miracle, la pluie a cessé et c’est avec un rayon de soleil délavé que nous avons pu célébrer cette journée devant notre belle stèle en présence de nombreuses personnes, adhérents, sympathisants, officiels au grand complet avec les porte drapeaux, le Souvenir Français, ainsi que le conseil municipal et surtout notre maire qui malgré ses obligations importantes était présent.

Après le discours très poignant de notre président Georges Trédici, Monsieur le Maire nous a adressé un discours de soutien en rappelant les évènements qui, bien que dramatiques, nous ont tous rssemblés à La Londe où notre association y tient une place importante puisque nous sommes 140 adhérents.

Cependant une nouvelle est venue ternir cette cérémonie, en effet notre ami adhérent, correspondant et photographe de "Var-Matin", notre journal régional, est arrivé en retard et nous a fait part du message de sa direction comme quoi il lui était interdit de couvrir les cérémonies du 5 décembre pour la journée nationale des rapatriés. Cette révélation a créé un vif émoi dans l’assistance. Une fois encore nous sommes victime de la bêtise de certains qui n’ont rien compris et qui continuent à vouloir effacer cette partie de l’histoire peu glorieuse pour nos dirigeants.

Notre président accompagné de Mr le Maire ont déposé une gerbe. Ensuite plusieurs membres du Conseil Municipal ont aussi déposé une belle composition. Nous avons chanté avec force L Marseillaise suivie d’une minute de silenceet salut aux drapeaux. Pour terminer nous avons chanté à pleins poumons le Chant des Africains comme pour répondre à cette nouvelle infamante de Var Matin. Concernant cette annonce, je pense que le journal sera moins lu dans notre commune sauf si un bel article venait à sortir sur cette cérémonie.

Pour terminer les hommages de la journée, nous nous sommes rendus au monument aux morts pour écouter un beau discours de Mr le Maire et assister à plusieurs dépôts de gerbes par les divers officiels. Notre association représentée par Mrs Turc, Cascaès, Lopez ont déposé une gerbe également.
Après la Marseillaise, la minute de silence, le salut aux drapeaux, le Chant des Africains, nous avons bu le verre de l’amitié offert par la municipalité avant de nous séparer tous satisfaits d’avoir fait notre devoir de mémoire même après 52 ans. Puissent nos enfants continuer ce devoir !!!

Signé : Claudine de "Nous Autres"

P.S. :

Il est significatif que le protocole régissant les cérémonies patriotiques soit ainsi bousculé, et qu’en particulier, ce soit le "Chant des Africains", accaparé comme hymne officiel par l’OAS clôture ces cérémonies.

Mais la nostalgie de l’Algérie Française, de l’OAS reste bien ancrée chez certains.

Forum
Répondre à cet article

Dans la même rubrique



puce

RSS

2002-2017 © Henri POUILLOT - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.79.26