Henri POUILLOT
Guerre d’Algérie, Colonialisme...
Descriptif du site
Mohamed MECHATI

Au revoir Mohamed. Tu viens de nous quitter ce jeudi 3 juillet 2014 à 93 ans. Tu étais l’un des derniers moudjahids (1) du groupe des 22 (avec Mohamed Boudiaf, Mourad Didouche, Larbi Ben M’Hidi...) à l’origine de l’appel historique qui lança le déclenchement, le 1er Novembre 1954, de la lutte armée permettant à la révolution algérienne de triompher en 1962.

Article mis en ligne le 4 juillet 2014
dernière modification le 5 juillet 2014

par Henri POUILLOT
Imprimer logo imprimer

Originaire d’une famille modeste de Constantine, tu t’engage, tout jeune, dans l’armée et prend part à des campagnes lors de la seconde guerre mondiale, et, de Monte Casino à Strasbourg, tu as participé à la Libération de la France.

Démobilisé en 1945, tu rejoins le Parti du Peuple Algérien (PPA), l’Organisation secrète (OS, structure clandestine armée du PPA), le Mouvement pour le Triomphe des Libertés Démocratiques (MTLD), ainsi que le Comité révolutionnaire pour l’unité et l’action (CRUA), où tu te distingue par son militantisme actif.

Début 1954, contraint de quitter l’Algérie pour te soigner en France, lorsque tu es rétabli, tu rejoins la Fédération de France du Front de Libération Nationale (FLN) et tu en sera l’un des principaux responsables.

Nous nous sommes rencontrés à plusieurs reprises durant cette dernière année. C’était d’abord à Paris, aux côtés de Nils Andersson, à l’occasion de la ré-édition de "La Pacification" (2) ce livre initialement publié en 1960 en Suisse, mais interdit en France, puis, face au comité scientifique (composé d’une douzaine d’historiens) de "Sortir du Colonialisme". C’est avec humour, une vivacité d’esprit,... que tu nous commentas de nombreux témoignages,avec de nombreuses anecdotes vécues 50, 60 ans plus tôt, comme si c’était hier.

Tu resteras un exemple pour le Peuple Algérien, l’un de ces valeureux combattants pour la liberté, pour la paix, pour le bonheur des hommes, et tu auras payé cher (prison, grève de la faim...) pour défendre ces idées généreuses.

Tu resteras l’un de ces hommes que l’on est fier d’avoir rencontré, estimé...

Au revoir Mohamed

(1) Avec les informations parues dans la presse algérienne, j’avais écrit ici que tu étais le dernier de ces 22. Un rectificatif s’impose : Que Dieu prête vie à ceux qui sont encore parmi nous : Zoubir Bouadjadj, Amar Benaouda, Abdelkader Lamoudi et Athmane Belouizdad.

(2) Paru en février 1960, ce livre dresse le terrible répertoire des moyens de répression exercés par le gouvernement français contre les combattants algériens et les opposants à la guerre d’Algérie : tortures, exécutions sommaires, incendies de villages (souvent au napalm) …. Il recense des témoignages de victimes et d’appelés, mais aussi des lettres adressées aux autorités politiques et judiciaires, des interventions d’avocats, des articles de presse. Il aura fallu près d’un an de travail, mené par des militants anticolonialistes avec la Fédération de France du FLN, pour sélectionner et authentifier avec rigueur les documents. Sorti en Suisse, ce livre est alors interdit en France : silence, on torture ! Voici donc à nouveau sur la table cette importante pièce historique, mise en contexte par son éditeur originel, Nils Andersson. Il relate l’aventure de ce livre, depuis son élaboration jusqu’à sa diffusion clandestine en France. Plus largement, il rappelle le combat des éditeurs engagés contre la guerre d’Algérie, autour notamment de Jérôme Lindon ou de François Maspero, soulignant par là l’inestimable pouvoir de résistance de l’écrit. tu témoignais. Ce livre a été ré-édité par "Les Petits Matins", avec une préface de Nils Andersson, resituant le contexte de l’époque, les enjeux d’aujourd’hui.

P.S. :

Tu sera inhumé en Algérie le jour de la 62ème fête de l’indépendance de ton pays, quel symbole !!! Toi qui a tant donné pour cela .

Pour ta femme, tes enfants, tes proches, le Peuple Algérien, j’adresse mes sincères condoléances, mes amitiés...

Forum
Répondre à cet article


puce

RSS

2002-2017 © Henri POUILLOT - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.79.26