Henri POUILLOT
Guerre d’Algérie, Colonialisme...
Descriptif du site
La France peut-elle donner des leçons de morale politique ?
Article mis en ligne le 3 septembre 2013
dernière modification le 2 avril 2014

par Henri POUILLOT
Imprimer logo imprimer

La France peut-elle donner des leçons de morale pour "punir" le petit garnement de Bachar el-Assad ?

Le terme de "punir", en effet, concerne une sanction administrée à un enfant qui a désobéi. S’il s’agit d’un crime commis, c’est un tribunal qui doit juger, après instruction du délit, de la sentence à administrer.

Comment la France, par le bon vouloir se son président peut-elle décider de "punir" et qui ? Bachar El-Assad est-il le seul criminel responsable de l’utilisation des armes chimiques ? As-t-il des complices ? Quelle serait leur part de responsabilité ? Seule une enquête approfondie et un tribunal ad-hoc peuvent prononcer la peine adaptée en fonction de l’implication des responsables des infractions commises. Tous sont-ils passibles de la peine de mort ? La peine de mort est-elle acceptable ? Et l’exécution sommaire, sans jugement, est-elle tolérable ? En aucun cas le peuple syrien ne peut, ne doit être victime de "dégâts collatéraux".

De quel droit divin notre Président a-t-il pu porter un jugement pour décider de la sentence ? Et quelle sentence : l’exécution du président syrien ? Des pays ont souvent utilisé des agents de leurs services secrets pour de telles "besognes". Une frappe (même ciblée) par des tirs même précis va faire des victimes qui n’auront eu pour seul "faute" de s’être trouvées au mauvais moment au mauvais moment. Aucune garantie que le principal responsable, et encore moins les "complices" soient "punis",
Détruire des dépôts d’armes chimiques ? Ils peuvent être reconstitués dans les heures qui suivent !!!

Mais un autre aspect "moral" mérite réflexion. La France peut-elle donner des leçons de morale dans un tel type de conflit ? Je ne prendrai que la Guerre d’Algérie (mais on pourrait citer aussi l’Indochine, Madagascar, le Cameroun...) :
- Combien de villages ont été rasé au napalm par l’aviation française (entre 700 et 800) ? En novembre 2004, j’ai visité les ruines de l’un de ces villages de 800 habitants, tous brulés vifs, comme à Oradour sur Glane, pas dans une église, mais dans leur mechta ! On trouve encore aujourd’hui des éclats de ces bombes sur le sol.
- combien de "crevettes Bigeard" ont été jetées dans la Méditerranée ?
- combien d’algériens (quand je dis Algérien, c’est aussi Algérienne) sont morts dans les camps d’internement à la "française" (pudiquement appelés camps de regroupement) ? 200.000, 4000.000 ? dont beaucoup.
- Combien d’Algériens sont morts sous la torture, dans des "corvées de bois" ?
- combien d’Algériens sont morts lors de la répression du 17 octobre en plein centre de Paris ?

Avant de donner des leçons de morale sur les actes répréhensibles dans un tel conflit, la France se devrait de reconnaître ses responsabilités et de les condamner, elle serait plus crédible.

Forum
Répondre à cet article


puce

RSS

2002-2017 © Henri POUILLOT - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.79.26