Henri POUILLOT
Guerre d’Algérie, Colonialisme...
Descriptif du site
1er Mai 2013, une date symbolique
Article mis en ligne le 30 avril 2013
dernière modification le 2 avril 2014

par Henri POUILLOT
Imprimer logo imprimer

1er Mai, une date symbolique : la fête du travail, surtout des travailleurs.
En cette année 2013, cela fait presque un an que le nouveau Président de la République est aux commandes. Certes quelques points positifs comme la loi du 19 mars, mais combien de déceptions :
- abandon de la loi d’amnistie sociale pour les "délits" sanctionnés lors de manifestations syndicales.
- une loi qui va encore continuer à casser les acquis du droit du travail issus du programme du CNR (Conseil National de la Résistance), sous prétexte de rendre compétitives les entreprises : une catastrophe programmée pour les salariés.
- un entêtement de mener une politique d’austérité qui ne peut que continuer d’enfoncer notre pays dans une récession catastrophique.
- un chômage qui ne fait que progresser, et avec la politique économique envisagée, la courbe ne peut que se poursuivre. L’incantation qu’elle se redressera pour la fin de l’année, n’est que l’illusion que les français trouveront une amélioration de leur situation dans la hotte du Père Noël.

Le 5 Mai, c’est une occasion de dire non à cette orientation catastrophique, quasi dans la continuité du sarkozisme. Une 5ème république est indispensable : un changement radical

Forum
Répondre à cet article


puce

RSS

2002-2017 © Henri POUILLOT - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.79.26