Henri POUILLOT
Guerre d’Algérie, Colonialisme...
Descriptif du site
Mali : La politique de la canonnière n’est pas une solution
Edito du 7 Février 2013
Article mis en ligne le 7 février 2013
dernière modification le 2 avril 2014

par Henri POUILLOT
Imprimer logo imprimer

L’intervention française au Mali

La propagande officielle laisse une impression de bluff, de non-dits...et pose beaucoup d’interrogations

JPEG - 12.7 ko

En effet, les photos, les reportages ne sont que ceux autorisés par l’Armée. Dans les 3 premiers jours il y aurait eu une quarantaine de morts civils, "victimes collatérales", depuis plus aucun chiffre. Il y aurait eu des centaines de djihadistes tués, mais seulement des véhicules brulés ont été montrés. Combien de militaires ont été tués ? Secret défense !!!

Des représailles de l’armée malienne ont été menées, vers des maliens du nord, ou supposés comme tels, et l’armée française, pourtant omniprésente a laissé faire ? complice ?

L’opération militaire, en 1 mois, aurait déjà coûté près de 75 millions d’euros (2,7 millions d’euros par jour, chiffre officiel) !!! Avec une telle somme, si elle avait été utilisée pour le peuple malien, pas pour entretenir la corruption institutionnalisée par la Françafrique, mais par exemple pour le financement de structures de santé, avec une assistance médicale... l’aide française, là, aurait été d’une réelle efficacité.

Dans une réunion publique, le 5 février 2013, un responsable du ministère des affaires étrangères, ayant quelques responsabilités pour cette région d’Afrique, contestât la notion de Françafrique considérant que ce n’était qu’un gadget agité par des nostalgiques de l’anticolonialisme. Il estimait qu’il faudrait bien une bonne dizaine d’années au Mali pour se sortir de ce trou. Il a contesté toute responsabilité de la France dans la situation au Mali : Ce sont les Maliens, qui en se dotant de dirigeants corrompus sont responsables de la situation dans laquelle ils sont. La France envoie des militaires prêts à verser leur sang, seulement pour défendre les droits de l’homme. Alors, pourquoi le France n’a-t-elle toujours pas reconnu sa responsabilité dans les crimes d’état, crimes contre l’humanité, crimes de guerre, commis pendant le colonialisme, et tout particulièrement en Algérie ? Le Président de la République avait eu pourtant une occasion remarquable de le faire lors de son voyage à Alger...
Lire "Au Mali : La politique de la canonnière n’est pas une solution"

Téléchargements Fichier à télécharger :
  • mali.ico.zip
  • 6.8 ko / Zip
Forum
Répondre à cet article


puce

RSS

2002-2017 © Henri POUILLOT - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.79.26