Henri POUILLOT
Guerre d’Algérie, Colonialisme...
Descriptif du site
Mouloud AOUNIT nous a quitté
Nous ne l’oublions pas : nous luis disons seulement "Aurevoir"

Mouloud, ce militant antiraciste a abandonné ce combat viscéral, nous ne l’oublierons pas

Article mis en ligne le 14 août 2012
dernière modification le 3 septembre 2012

par Henri POUILLOT
Imprimer logo imprimer

Mouloud, pour moi, était comme un jeune frère. La Guerre d’Algérie, ses conséquences nous ont profondément marquées tous les deux. C’est donc tout naturellement qu’il écrivait la postface de mon livre "Mon Combat contre la Torture". Certes tu nous a quitté, tu ne sera plus sur le Pont saint Michel à Paris chaque 17 octobre pour honorer la mémoire de ces Algériens jetés à la Seine, pour la reconnaissance de ce crime d’État, mais nous continuerons ce combat. C’est avec acharnement que nous nous battrons pour que les plus hautes autorités de la France reconnaissent et condamnent ce crime. Soit certain, Mouloud, que ce serment sera tenu.

Le MRAP est en deuil.

C’est avec une profonde tristesse que le MRAP annonce le décès de Mouloud Aounit survenu le vendredi 10 août 2012 à l’âge de 59 ans.

Né le 23 février 1953 à Timezrit en Algérie, Mouloud Aounit arrive très jeune en France où sa famille s’installe à Aubervilliers en Seine-Saint-Denis. Il restera toujours un enfant d’ « Auber », profondément enraciné dans le tissu humain et social de la ville.

Il adhère au MRAP (Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples) en 1979. Il assume tout d ?abord la présidence de la fédération de Seine-Saint-Denis du MRAP, puis participe en novembre 1983, à la « marche des Beurs » Marseille-Paris, « pour l’égalité contre le racisme ».

En 1989, il succède à Albert Lévy ? l ?un des membres fondateurs du MRAP avec en particulier Charles Palant - au poste de secrétaire général du Mouvement dont il devient le Président en 2004, puis membre de la présidence collégiale en 2008. Le Congrès national de 2011 le nomme à l ’unanimité, par ovation, Président d’honneur, en reconnaissance de son engagement.

Il avait, en 1993, été nommé membre du Conseil National pour l’intégration des populations immigrées, promu Chevalier de l’Ordre national du mérite en 2000 puis Chevalier de la Légion d’honneur en 2003.

Mouloud Aounit a consacré toute sa vie au combat contre le racisme, quels qu’en soient les victimes ou les auteurs. Il aura marqué de manière profonde l’identité de notre Mouvement antiraciste par son intense intérêt pour la vie et pour les gens, par sa curiosité intellectuelle, une vaste culture, une grande capacité de travail et un inlassable dévouement. Il aura été, sans hésiter et sans faillir, de tous les combats pour le droit, la justice, la paix et l’émancipation humaine, aussi bien en France que partout dans le monde
Frappé par une terrible maladie, il fait montre d’un courage remarquable et sans faille, continuant inlassablement, jusqu’au bout, son combat pour la dignité humaine en même temps que celui contre le mal qui le mine mais n ?abat pas sa volonté de témoignage et de lutte.

Mouloud laissera à tous ses compagnons et compagnes de militance le souvenir fort de celui qui aura jusqu’au bout refusé de renoncer.

Dans le respect de cette mémoire, le MRAP exprime aujourd’hui à son épouse, toujours si présente à ses côtés, ainsi qu’ à ses enfants, l’affection, la solidarité et l ?amitié fraternelle des militants et compagnons de lutte antiraciste de toute la France.

Le MRAP lui rendra, prochainement, un hommage à la hauteur de ses engagements mais d’ores et déjà il s’engage à honorer sa mémoire en continuant son combat inachevé.

Message de la Présidence du MRAP

La Présidence du MRAP invite les militants et les amis du MRAP à rendre un hommage à Mouloud. La levée du corps se fera à l’hôpital la Pitié-Salpêtrière le jeudi 16 août à 13 h 15 (14, rue Bruant - Paris 13e - Métro Chevaleret - (ligne 6). Le convoi se rendra au cimetière d’Aubervilliers, 52, rue Charles Tillon où les funérailles auront lieu à 15 heures - métro ligne 7 - arrêt Quatre Chemins puis bus 249 arrêt Pont Blanc ou - métro ligne 7 arrêt Fort d’Aubervilliers puis bus MOBILIEN 173 - arrêt Pont Blanc - Danielle Casanova.

Le MRAP lui rendra ultérieurement un hommage à la hauteur de ses engagements.

P.S. :

Un message de l’Ami Mehdi LALLAOUI sur Médiapart, cet ami de plus de 30 ans
http://blogs.mediapart.fr/edition/les-invites-de-mediapart/article/120812/mouloud-aounit-combattant-des-droits-humains

Forum
Répondre à cet article


puce

RSS

2002-2017 © Henri POUILLOT - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.79.26