Henri POUILLOT
Guerre d’Algérie, Colonialisme...
Descriptif du site
Déclaration du Bureau National de l’A.R.A.C du 11 mai 2012

L’A.R.A.C. se félicite du départ de Nicolas Sarkozy dont la défaite est un soulagement pour des millions de Françaises et de Français.

Article mis en ligne le 16 mai 2012

par Henri POUILLOT
Imprimer logo imprimer

Déclaration du Bureau National de l’A.R.A.C.

L’A.R.A.C. se félicite du départ de Nicolas Sarkozy dont la défaite est un soulagement pour des millions de Françaises et de Français.

Toute la campagne électorale des présidentielles a montré les exigences de changement portées par les Français.

L’A.R.A.C. prend acte de l’élection de François Hollande à la Présidence de la République.

L’A.R.A.C. attend du Président de la République une politique visant à maîtriser l’austérité qui "ne pouvait plus être une fatalité… C’est la mission qui est désormais la mienne." (Tulle le 06.05.2012).

L’A.R.A.C. engage le débat des élections législatives des 10 et 17 juin prochains, prenant à la lettre les engagements de François Hollande. Notre Association attend que le Président de la République, le Gouvernement, l’Assemblée Nationale et le Sénat mènent une politique résolue sur les points suivants.

* La résorption des injustices dont sont victimes actuellement des milliers d’hommes et de femmes dans notre pays "pour qu’à chaque génération nous vivions mieux, pour donner à nos enfants une vie meilleure". (Tulle le 06.05.2012)

* La suppression de la Révision Générale des Politiques Publiques (R.G.P.P.) et la prise en considération de tous les composants du droit à réparation, la rente mutualiste, les milliers d’anciens combattants des Opérations Extérieures, les dizaines de psychotraumatisés, des 228 interventions militaires menées par la France ces dernières décennies.

* Le retrait des troupes combattantes d’Afghanistan d’ici fin 2012 et "la réévaluation de la réintégration de la France dans le commandement intégré de l’OTAN dont la France n’a tiré aucun bénéfice probant". (Tulle, le 06.05.2012)

* La nomination d’un interlocuteur gouvernemental spécifique au monde combattant doté d’un budget autonome (3,5 millions de ressortissants).

* La défense de la souveraineté nationale, trop absente au débat électoral, dont monsieur Hollande a dit qu’il lui revenait "de porter les aspirations qui ont toujours été celles du peuple : la paix, le respect. Nous ne sommes pas n’importe quel pays, nous sommes la France".(Tulle le 06.05.20112)

* L’A.R.A.C., fidèle aux valeurs fondamentales de la République, milite pour le rétablissement et le respect de la souveraineté populaire, pour une redéfinition de la place de la Nation dans l’Europe, pour un rayonnement renouvelé de la France et de ses valeurs républicaines.

* Nous considérons le travail de mémoire indispensable pour que les jeunes générations s’imprègnent des combats communs de la constitution de la nation, des valeurs républicaines, de la démocratie et de la liberté.

* Nous appelons le Président de la République à faire connaître les décisions qu’il entend prendre pour résister à la logique des marchés financiers et des politiques d’austérité ;

* A l’inverse de ceux qui, hier, se sont efforcés de casser le programme du Conseil National de la Résistance, l’A.R.A.C., rassemblement des Résistants d’hier et d’aujourd’hui, entend participer à la définition d’un nouveau "programme de résistance", sachant que le fascisme, quels que soient le nom et l’apparence qu’il se donne, se nourrit toujours des injustices sociales, de l’exploitation, de l’intolérance, de la désespérance, de la guerre.

Avec nos comités, nos militants, nous sommes et serons de tous les combats de l’émancipation humaine. Plus que jamais, nous voulons dire au Président de la République, comme l’ont clamé le 8 mars 2004 en direction des jeunes, des personnalités de la Résistance : "créer, c’est résister – résister c’est créer".

Monsieur Hollande, c’est ce que nous attendons du nouveau Président élu par les Français. Par vos actes, Monsieur le Président, rétablissez des relations de confiance. La confiance permet tout.

Villejuif, le 11 mai 2012

Forum
Répondre à cet article


puce

RSS

2002-2017 © Henri POUILLOT - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.79.26