Henri POUILLOT
Guerre d’Algérie, Colonialisme...
Descriptif du site
Déclaration de l’ARAC - Présidentielles 2012 (2ème tour)

Pour une France républicaine, solidaire et souveraine

Article mis en ligne le 26 avril 2012

par Henri POUILLOT
Imprimer logo imprimer

POUR UNE FRANCE RÉPUBLICAINE, SOLIDAIRE ET SOUVERAINE

L’ARAC héritière des combats émancipateurs du 20ème siècle, des constructions de progrès humain tels que les acquis de 1936, ceux du programme du CNR, n’accepte pas leur remise en cause par Nicolas Sarkozy.

Il sacrifie ces luttes historiques porteuses de progrès social sur l’autel des marchés financiers. Son alliance de fait avec l’extrême-droite est lourde de menaces pour la démocratie, les avancées sociales, l’indépendance de la France et de l’avenir d’une Europe respectueuse des peuples.

La mémoire de tous ceux et celles qui, hier résistèrent souvent au prix du sacrifice de leur vie, conduit l’ARAC, collectif résistant d’aujourd’hui, à ne pas se taire.

Le capitalisme financier est toujours prêt, pour sauvegarder ses privilèges, à passer les pires compromis, fussent avec l’extrême-droite.

L’ARAC appelle ses adhérents, ses amis, l’ensemble des républicains, à participer activement aux rassemblements, manifestations et d’abord celles du 1er Mai avec drapeaux et banderoles.

Partout dans le pays, partout où elle le pourra, l’ARAC entend contribuer à faire de ces rassemblements des journées de combat pour le progrès, la liberté, la fraternité, le respect des acquis sociaux, de grands moments unitaires de luttes revendicatives.

S’attaquer aux inégalités, aux injustices, agir pour augmenter le pouvoir d’achat, œuvrer pour le développement de notre pays, c’est faire front à la désespérance sur laquelle prospèrent les idées d’extrême-droite et par le vote du 6 mai, rejeter cette politique portée par Nicolas Sarkozy.

L’ARAC appelle solennellement les démocrates, tous les élus de la République à avoir le courage de mener l’action contre cette désespérance : oui, une autre répartition des richesses est possible. Il y va de l’intérêt de la France et de son peuple.

Villejuif le 26 avril 2012

Forum
Répondre à cet article


puce

RSS

2002-2017 © Henri POUILLOT - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.79.26