Henri POUILLOT
Guerre d’Algérie, Colonialisme...
Descriptif du site
Versailles 2010

Les "Hommages" à Roger Degueldre et les réactions en 2010

Article mis en ligne le 3 juillet 2010
dernière modification le 6 juillet 2010
Imprimer logo imprimer

En 2010 Ce ne sont pas les sites nostalgiques de l’Algérie Française et de l’OAS qui ont annoncé cet hommage, mais le site "Nations Presse Info", c’est à dire le Front National et quelques sites très proches, et seulement une semaine avant.

Intervention auprès de Madame la Préfète des Yvelines

Objet : demande d’interdiction d’un "hommage à Roger Degueldre"

Au nom du Comité Départemental de l’ARAC 78, cette année encore, nous vous demandons d’interdire la manifestation prévoyant de rendre hommage à Roger Degueldre, sur sa tombe au cimetière des Gonards à Versailles, le samedi 3 Juillet 2010 à 11 heures. Cette cérémonie vient d’être annoncée publiquement le 25 juin sur 2 sites dont celui de "Nations Presse Infos", avec cet appel :
Cérémonies – 48e anniversaire du sacrifice :
"Le quarante huitième anniversaire du sacrifice du lieutenant Roger Degueldre exécuté au Fort d’Ivry le 6 juillet 1962, pour crime de fidélité à la parole donnée, du sergent Albert Dovecar et de Claude Piegts, exécutés le 7 juin 1962 au « Trou d’Enfer » sera marqué le samedi 3 juillet 2010 à Versailles, par les cérémonies suivantes :
- à 10h. Messe en l’Eglise Notre-Dame des Armées. 1, impasse des Gendarmes.
- à 11h. au cimetière des Gonards, prières et dépôt de gerbes sur la tombe du Lieutenant DEGUELDRE.
Les anciens officiers, sous-officiers et soldats du 1er REC,1er REP et 2e REP sont instamment invités à participer ou s’associer à ces cérémonies.
De la part de leurs familles, de leurs amis et du Cercle National des Combattants."

Nous ne pouvons admettre, comme ce fut le cas l’an dernier que vous diligentiez des forces de la Police Nationale avec mission de protéger la honteuse manifestation sur cette tombe, et pour cela d’encercler les manifestants voulant s’y opposer. Nous vous rappelons que l’an dernier étaient présents 5 enfants (plus une petite fille et un arrière petit fils) dont le père avait été assassiné sur ordre de Roger Degueldre. Dans un autre lieu laisserait-on se dérouler une manifestation "honorant" Klaus Barbie et empêchant les enfants de ses victimes de protester ?

Cette année, un nouveau pas est franchi dans cet appel : il ne s’agit plus seulement d’un "hommage" à Roger Degueldre, mais à l’ensemble des commandos de l’OAS, puisqu’y sont associés Piegts et Dovecar. Une autre dimension, c’est que l’appel ne vient pas seulement des nostalgiques de l’OAS mais de N.P.I. cette mouvance du Front National. La caution, de fait, des pouvoirs publics, que votre administration a donné les années précédentes et encore plus marquante en 2009, en laissant se dérouler cette manifestation, et en la protégeant n’est certainement pas étrangère à cette évolution.

Les rapports des services de police des années précédentes auraient du vous confirmer que ces "cérémonies" n’avait rien du caractère privé qui avait "justifié" le laisser faire officiel. Les drapeaux tricolores et les discours haineux qui y ont été prononcés l’ont démontré, comme à l’accoutumée mettant gravement en cause le Général de Gaulle, injurié l’actuel Président de la République au mépris des institutions républicaines et incité nos armées à l’indiscipline.

Après la jurisprudence rendues par le Tribunal Administratif de Marseille (jugement en appel rendu le 23 Avril 2010), relatifs au caractère de recueillement nécessaire dans un cimetière, il semblerait qu’un laisser faire serait une complicité honteuse à une telle manifestation. Dès maintenant nous prenons les mesures pour que, enfin, dès cette année, un renouvellement de cette odieuse parade "militaro-patriotique" ne puisse se dérouler sous la protection des services de police.

Veuillez agréer, Madame la Préfète,...

Henri POUILLOT - Secrétaire Général ARAC 78 - Membre du Conseil National de l’ARAC

Une copie de cette lettre était transmise à Monsieur le Maire de Versailles dès le lundi 18 Juin 2010.

Communiqué de presse du samedi 3 Juillet 2010 : La préfecture des Yvelines et la Mairie de Versailles cautionnent une honteuse manifestation.

Depuis plusieurs années, des nostalgiques de l’Algérie française, faisant référence à l’OAS, rendaient "hommage" à Roger Degueldre sur sa tombe en le déclarant "mort pour la France dans ce cimetière des Gonnards . Quand on sait que cet homme responsable des "Réseaux Delta", ces "escadrons de la mort" qui organisaient les attentats aveugles contre des civils, des militaires, des fonctionnaires, dont le bilan est de près de 3.000 morts et de plusieurs dizaines de milliers de blessés, on ne peut être que scandalisé que les plus hautes autorités laissent faire.

Cette année, la cérémonie devant rendre "hommage" à Roger Degueldre revêt un caractère encore plus scandaleux que les précédentes. En effet, ce n’était plus seulement un appel pour se recueillir sur la tombe de cet assassin, effectué par des organisations se revendiquant de l’Algérie Française et de l’OAS, mais c’est le Front National qui annonce : "Le quarante huitième anniversaire du sacrifice du lieutenant Roger Degueldre exécuté au Fort d’Ivry le 6 juillet 1962, pour crime de fidélité à la parole donnée, du sergent Albert Dovecar et de Claude Piegts, exécutés le 7 juin 1962 au « Trou d’Enfer » sera marqué le samedi 3 juillet 2010 à Versailles, par les cérémonies suivantes : à 10h. Messe en l’Eglise Notre-Dame des Armées et à 11h. au cimetière des Gonards," Cela signifie donc que c’est l’ensemble des Réseaux Delta" qu’ils ont décidé d’honorer. Le Front National a donc décidé de rendre hommage à des assassins, des assassins qui ont tenté de renverser la République Française.
Ce n’est que difficilement que nous sommes enfin parvenus à joindre la Préfecture au téléphone hier, soir vers 17h30 pour apprendre qu’elle n’avait pas envisagé d’interdire cette manifestation, mais pas non plus la contre manifestation envisagée "MAIS QU’ELLE AVAIT PREVU D’ENCADRER, COMME L’AN DERNIER LE GROUPE DE CONTRE MANIFESTANTS POUR EVITER UN TROUBLE A L’ORDRE PUBLIC" : QUELLE HONTE !!!

Dans ces conditions, après concertation des organisations ayant lancé cette demande d’interdiction, face à cette insulte, nous avons décidé, dans la soirée, d’annuler l’appel à cette contre-manifestation. Juste 2 militants seront présents pour constater dans quelles conditions les forces de police sont mises à disposition pour protéger cette ignoble cérémonie.

Nous n’acceptons pas, que, comme l’an dernier, les enfants, petits enfants, arrières petits enfants dont le père, le grand-père ont été assassinés par les Degueldre, Piegts et Dovecar "honorés" de cette façon, soient encerclés par la Police de la République Française afin de leur "éviter" de troubler cette manifestation de ceux qui ont voulu renverser la République Française dans les années 1961/62. Laisserait-on se dérouler, dans un autre cimetière, une cérémonie d’hommage à un "Klaus Barbie" et empêcher aux familles de ses victimes de vouloir s’opposer à une telle honteuse opération ? Nous voulons crier "HONTE à Monsieur le Maire de Versailles qui laisse ce Cimetière si particulier, où tant de militaires morts pour la France y reposent, être profané par une telle parade militaro-patriotique. HONTE à Madame la Préfète qui, représentante du Gouvernement dans le Département, par cette caution à une telle indignité, donne un bien triste exemple de l’identité nationale, des valeurs républicaines humanistes de la France. Nous sommes bien tristes de constater que la Police est utilisée de cette façon. Ces nostalgiques de l’Algérie Française, de l’OAS, confortés dans leur impunité de dégradations qu’ils ont pu commettre à l’encontre des biens d’un de leurs opposants, se sentant invulnérables par cette protection policière qui ne recherche même pas les délinquants : ils peuvent continuer leurs forfaits en toute arrogance. NON, nous n’acceptons pas que la Police Nationale, soit utilisée de cette manière, à de sales besognes, comme celles-ci.

Henri POUILLOT - Secrétaire départemental de l’ARAC 78...

Voici deux photos prises lors de cette odieuse manifestation. Elle démontre bien, s’il en était encore besoin, que cette manifestation n’a rien d’un simple recueillement sur la tombe d’un homme, mais qu’elle revêt une profonde insulte aux valeurs républicaines de la France.

Ni la Préfecture, ni la Mairie n’ont daigné répondre par écrit avant la manifestation qu’ils allaient laisser faire. Quel Mépris !!!

P.S. :

Cette année, l’affluence était bien inférieure aux années précédentes. Seulement 6 ou 7 drapeaux, et à peine une trentaine de manifestants, même pas la moitié de 2009. Certes la pluie a peut-être découragé quelques uns, mais, compte tenu de la façon dont s’était déroulée la cérémonie 2009, beaucoup ont pensé que cette "cuvée" 2010 allait être interdite.

La Collusion du pouvoir et de l’extrême droite est plus forte que la logique républicaine.

Forum
Répondre à cet article

Dans la même rubrique



puce

RSS

2002-2017 © Henri POUILLOT - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.79.26