Henri POUILLOT
Guerre d’Algérie, Colonialisme...
Descriptif du site
La Stèle du Cimetière de Bardines (Angoulème-16)

Cette stèle fut initiée par le Docteur Robert Diacono

Article mis en ligne le 3 novembre 2010
dernière modification le 7 novembre 2010
Imprimer logo imprimer

Cette stèle fut initiée par le Docteur Robert Diacono

L’USDIFRA (Union Syndicale de Défense des Intérêts des Français Repliés d’Algérie) organisait le dimanche 31 octobre 2010 un hommage au Docteur Robert DIACONO suite à son récent décès devant cette stèle dont il était l’initiateur annonçait Georges SARRAF.

Forum
Répondre à cet article
La Stèle du Cimetière de Bardines (Angoulème-16)
Jean pierre Guillet - le 26 juin 2012

désolé, je n’ai fait pas assez attention aux dates, dans mon post précédent, le docteur Diacono était bien vivant lors de l’incident dont je vous parle...
c’était il y a au moins 4/5 ans, et ce n’étais pas une année électorale puisque le Maire M.MOTTET, s’était fait représenter.

La Stèle du Cimetière de Bardines (Angoulème-16)
Jean pierre Guillet - le 26 juin 2012

J’ y étais en tant que responsable du cimetière.
Et fus scandalisé, d’entendre M.Sarrhaf glorifier Bastien- Thierry, lequel fut exécuté pour avoir attenté à la vie du chef de l’état et de sa famille.
ma réaction ici se veut en dehors de toutes appréciations sur le bien fondé ou non de la peine de mort, pas plus que sur une éventuelle grâce qui aurait pu être accordé, ou non.
Et l’adjointe qui représentait le Maire de l’époque, restait là grand sourire aux lèvres.
Cette manifestation à Bardines m’a toujours dérangé, en effet il y a ce jours là une manifestation organisée par le SMF au carré militaire, pour tous les Soldats tombé aux différents champs d’honneurs, ou résonne une Marseillaise.
Qu"il y ait ensuite une marche silencieuse, de ceux qui souhaitent commémorer les gens tombés outre méditerranée, peut se tolérer.
De la a entendre ce que je cite plus haut et un défilé au son d’une sono exubérante jouant la marche des bat d’af. il y a une énorme marge...
Nous sommes dans un cimetière ou des obsèques ont lieu tous les jours, y compris fin Octobre.
j’espère que la municipalité nouvelle aura le courage d’y mettre fin..Toutefois j’en doute, lorsque j’ai pris ma retraite cela avait encore lieu.
Et puis ces gens là votent, puisque sous couleur de commémoration....petit à petit les anciens de la guerre d’Algérie se sont fait prendre même quand ils étaient de gauche.



puce

RSS

2002-2017 © Henri POUILLOT - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.79.26